retour

Vauban (1633-1707)

Besançon | Doubs | Bibliothèque d'étude et de conservation | 1633
Époque moderne | Le temps des rois

© Musée du Génie, Angers

Au service du Roi

Portrait de Vauban, Larivière, 1831 (copie de Blot, 1864), Musée du Génie, Angers.
Vauban est né en 1633 dans une famille de petite noblesse. Il est considéré comme le plus célèbre des ingénieurs militaires d’Europe du XVIIe siècle. Il entre au service de Louis XIV à 20 ans. Il devient rapidement un architecte spécialiste de la poliorcétique, c’est-à-dire la technique du siège des villes. Son sens de l’organisation ainsi que son très grand art de la valorisation du site n’ont qu’un but : servir au mieux la cause royale.
Vauban a été le plus grand voyageur de son temps, arpentant le royaume pour œuvrer à la défense du territoire et contribuer ainsi à la suprématie militaire de Louis XIV. Il parcourt en moyenne 2 500 kilomètres chaque année entre 1678 et 1698. En sachant qu’un cheval parcourt 35 km par jour, Vauban est donc très souvent sur les routes.
Esprit curieux et universel, il s’est intéressé aux sujets les plus divers : les fortifications bien sûr, mais aussi les impôts, la navigation, la religion avec notamment la place des protestants dans une France catholique.

Complément(s)

Image(s)

Ménager la vie des soldats : vue de détail sur les sapes

Ménager la vie des soldats : vue de détail sur les sapes. Traité des sièges et de l’attaque des places par le maréchal de Vauban, 1704, Ve feuille (23 x 37 cm, encre et lavis). Détail de la “Veuë de la Sape par Derrière”.

Le schéma de défense de la ville de Besançon

Le schéma de défense de la ville de Besançon. L’empreinte de Vauban dans le paysage bisontin : à découvrir en vue aérienne.

Plan et profil de la redoute et batterie de Camaret

Plan du Neuf-Brisach en son entière perfection.Devis des ouvrages ordonnés par le roy pour la construction du Neuf-Brisach rédigé, conclu et signé par M. le maréchal de Vauban le 24 août 1698 (53 x 36 cm, encre et lavis). La ville est une création ex nihilo, une ville neuve, qui remplace la perte de Brisach consécutive au traité de Ryswick (1697). Postée au milieu de la plaine d’Alsace, elle doit tout à la fois en assurer la sécurité et symboliser la puissance du roi de France face à son impérial rival. Ville conçue selon un plan octogonal, Neuf-Brisach est défendue par une enceinte duale (intérieure et extérieure) que Vauban étire dans l’espace, toujours dans l’objectif de multiplier les obstacles sur le chemin de l’assaillant.

Le pré carré : l'exemple du nord de la France

Plan et profil de la redoute et batterie de Camaret.Plan signé Traverse, 27 janvier 1696 (60 x 45 cm, encre et lavis). En 1694, Vauban est envoyé par le roi pour renforcer la protection des côte. Il élève la tour de Camaret à l’entrée de la rade. Le 18 juin 1694, les troupes anglaises qui débarquent au Camaret sont repoussées sous un déluge de mitraille et de canons. La flotte ennemie – trente-cinq navires de guerre – se retire. C’est une victoire pour Vauban. Carte des interventions de Vauban en France. Vauban, la Forteresse idéale, La Maison d’à côté / Art graphique & Patrimoine, 2007 Retrouvez sur cette carte les innombrables constructions de Vauban !

Plan du Neuf-Brisach en son entière perfection

Le pré carré : l’exemple du nord de la France. Pour Vauban, deux lignes de places fortes doivent composer une véritable “ceinture de fer” et assurer la défense du nord du royaume. Une première ligne, en avant, au contact avec les Pays-Bas Espagnols, se compose de treize villes fortifiées tandis que la seconde ligne est placée légèrement en retrait. Ces villes, en nombre limité et situées aux points stratégiques, suffisent à elles seules pour défendre le royaume sur sa frontière nord.

 

Document(s)

Comprendre les fortifications

Pour tout comprendre sur les fortifications, leurs formes, leurs dispositions, c’est ici et en images. Il s’agit d’un répertoire des ouvrages de l’enceinte urbaine.
De l’époque de Vauban au début du XIXème siècle.

Visualiser

Raconte-moi… Vauban

Un jeu, des questions, des devinettes et des réponses pour mieux connaître Vauban !

© Ville de Besançon – Service du Patrimoine

Visualiser

 

 

close

Abonnez-vous à notre lettre d'information !

et restez informé(e) de l'actualité du site

retour