Taillanderie de Nans-sous-sainte-Anne

La taillanderie de Nans-sous-Sainte-Anne, créée en 1798, a été rachetée en 1865 par la famille Philibert qui lui confère son rayonnement. Cette affaire prospère a longtemps été a la pointe du progrès technique comme en témoigne l’adoption d’une turbine, d’une machine Gramme permettant de fabriquer du courant continu ou, plus tard, d’un moteur semi-diesel destiné à pallier les irrégularités de l’énergie hydraulique. En 1895, la taillanderie produit environ 20000 faux par an, emploie 25 ouvriers et exporte dans de nombreuses régions françaises, y compris en Algérie. L’atelier ferme ses portes en 1969. 

Les ressources de la taillanderie

Une faux

Une faux

Voici un exemple de faux fabriqué par les frères Philibert. Une faux est un instrument agricole indispensable au XIXe siècle composée d’une lame et d’un …
Un martinet de la taillanderie

Un martinet de la taillanderie

La taillanderie de Nans-sous-Sainte-Anne, créée en 1798, a été rachetée en 1865 par la famille Philibert qui lui confère son rayonnement.

close

Abonnez-vous à notre lettre d'information !

et restez informé(e) de l'actualité du site