retour

Correspondance d’un soldat

Pontarlier | Doubs | Archives de Pontarlier | 1916
Époque contemporaine | La guerre au XX ème siècle

Correspondance d'un soldat
© Archives de Pontarlier

Un douanier dans la guerre

Douanier de métier, Emile Faivre approche de ses 25 ans lors de la mobilisation. Après quelques semaines d’instruction dans les Hautes Alpes, il arrive sur les tranchées en juin 1915. Il adresse plus de soixante cartes ou lettres à ses parents domiciliés aux Hôpitaux Neufs. Dans cette lettre, retranscrite telle quelle, du 20 février 1916, il écrit : ” il n’y a aucune raison de te tourmenter pour moi puisque j’ai tombé dans le meilleure secteur de tout le frond il ne tombe pas d’obus et c’est même rare que les balles sifflent. On ne risque pas des mines car il y a une rivière qui nous sépare des Boches, ce qui fait que nous sommes assez éloignés de 1 kilomètre à 12OO mètres puis à raison de cette distance ils ne peuvent également pas envoyer de bombes “. Le 23 octobre, il envoie ce qui sera sa dernière lettre à ses parents. Il est tué au combat le 25 octobre 1916 dans le secteur de Vaux le Chapitre, à cinq kilomètres au nord est de Verdun.

En savoir plus

Ecrire pendant la Première Guerre mondiale

L’école primaire obligatoire a donné accès

Complément(s)

Image(s)

Courrier d'Emile Faivre (2/3)

Courrier d’Emile Faivre (2/3). Suite de la lettre du 20 février 1916.

Courrier d'Emile Faivre (3/3)

Courrier d’Emile Faivre (3/3). Suite de la lettre du 20 février 1916.

 

Site(s)

Mémoire des hommes

Mémoire des hommes est destiné à mettre à la disposition du public des bases de données réalisées à partir de la numérisation et de l’indexation de fiches biographiques conservées par le ministère de la Défense. Il a également pour vocation d’honorer la mémoire de celles et ceux qui ont participé ou donné leur vie au cours des conflits de l’époque contemporaine.

Visiter le site

close

Abonnez-vous à notre lettre d'information !

et restez informé(e) de l'actualité du site

retour